Voici comment
Lire
(et assimiler) plus vite

Vitesse lumière avec la lecture sélective

Vitesse lumière avec la lecture sélective

Parfois, vous êtes dans l’urgence absolue et vous avez besoin de lire et assimiler un livre de manière très rapide.

C’est souvent le cas en période d’examen, et que vous avez beaucoup de cours/livres/matière à ingurgiter en très peu de temps. Mais dans la vie professionnelle aussi vous pouvez avoir besoin d’assimiler très vite le contenu d’un texte ou d’un rapport.

Dans ces cas là, il vous faut des techniques de lecture rapide vraiment radicales. Des techniques et des formules qui vous permettent d’extraire la substantifique moelle d’un texte en quelques minutes.

C’est là qu’entrent en jeu les techniques de lecture sélective ou déstructurée.

Ce sont des outils vraiment puissantes, et qui deviennent ultimes une fois combinés avec des techniques de lecture linéaires que j’ai déjà décrites dans d’autres articles (voyez par exemple ici, ici et ici).

Voici donc votre guide ultime des techniques de lecture sélective.

Et parce-que votre temps est précieux, sachez qu’à la fin de l’article vous pouvez télécharger une antisèche qui vous résume ces techniques et qui vous aidera à choisir la bonne. Téléchargez-là tout à l’heure, et gardez-là bien sous la main.

L’écrémage

Dans un livre, il est rare que tous les passages soient d’importance égale. Si dans la plupart des romans, chaque mot à son importance et il serait dommage de ne pas lire tous les mots pour ne pas goûter toute la subtilité de l’auteur, il n’en va pas de même pour certains autres textes qui se prêtent mieux à la lecture sélective.

L'écrémage, c'est le fait de ne lire dans un texte que ce qui est important.

Comment ça, tout est important ? Quand vous étiez tout petit et que vous appreniez à lire, on vous a dit qu’il fallait tout lire, de la première à la dernière page ?

Bon, alors oubliez tout ce que vous avez appris, on reprend à zéro et sur de bonnes bases :)

Dans un livre - ou n’importe quel texte, d’une manière générale - tout n’est évidemment pas important. Les informations importantes du livre, les idées clés, ça tient sur une page. Deux maximum.

Le tout, c’est donc de trouver ces informations importantes. D’où l’idée d’un écrémage.

L’écrémage, c’est un peu comme lorsqu’on bat du lait pour en séparer la crème et en faire du beurre. Ici, la matière que vous travaillez c’est votre texte, et la crème ce sont les idées et les concepts clés que vous voulez en extraire.

Mais le plus important avec le concept d’écrémage, c'est qu’il s’agit d’une façon de réduire le nombre de mots lus sans que la compréhension générale du texte en souffre.

L’idée, c'est trouver, dans le livre ou le texte, les endroits critiques, les endroits qui contiennent les éléments clés du livre, et ne lire que ces éléments. Et le résultat, c’est que vous réduisez drastiquement le nombre de mots à lire tout en conservant bonne compréhension du livre.

Pour écrémer un livre, vous devez donc vous concentrer sur les passages et les phrases-clés, et les aspérités du texte.

Très bien, mais faire pour trouver les phrases-clés, et c'est quoi les aspérités du texte ?

Les aspérités

Les aspérités d'un texte, ce sont les éléments qui ressortent, qui sont mis en évidence. Ils sont mis en évidence soit par leur nature même, soit par choix de l'auteur.

Par exemple une table des matières, c'est une aspérité. C’est un élément qui est mis en évidence par sa nature même.

Une phrase mise en gras, c’est aussi c'est une aspérité, et qui dans ce cas est mise en évidence par l'auteur.

Il y a d'autres types d’aspérités, comme les tableaux, les graphiques, tous les éléments de formatage - gras, italique, souligné. Il y a aussi les titres et sous-titres, les images et leur légende.

Donc tout ça c'est des exemples d'aspérités qu'il faut regarder, lire et comprendre dans une lecture d'écrémage.

Je vous ai mis toute une liste d’aspérités à prendre en compte sur l’antisèche que vous pouvez télécharger à la fin de cette article, comme ça vous pouvez garder la liste à portée de main.

Les phrases-clés

J’ai aussi mentionné plus haut les phrases-clés. Comme leur nom l’indique, ce sont des phrases qui contiennent des idées et des éléments-clés. Elles résument en quelque sorte le livre et la pensée de l’auteur. Vous devez donc les trouver, les lire et bien les comprendre.

Mais comment trouver ces phrases-clés?

Là aussi, il est possible que l’auteur les ait mis en évidence via une mise en gras, en italique ou un soulignement.

Sinon, si l’auteur ne s’est pas donné cette peine, c'est un peu plus subtil. Pour trouver ces phrases-clés, il faut aller dans les endroits où l'auteur est le plus susceptible des les y avoir mises.

En général, l'introduction du livre est un bon endroit pour y chercher quelques phrases clés, en particulier la fin de l'introduction.

La conclusion aussi, évidemment. Soit les conclusions de chapitre, s'il y en a, sinon la conclusion finale du livre.

Si le livre contient un index, c’est un bon endroit pour y trouver des termes clés. Il va en effet s’agir de termes qui renvoient à un grand nombre de pages, ou encore de termes qui comprennent un grand nombre de sous-sections.

Le survol

Avant de réellement commencer votre écrémage, il est bon de survoler le texte.

Le survol, c’est une phase qui dure environ 5 minutes et qui consiste à déterminer la structure générale du livre afin d'en assimiler plus facilement le contenu à la deuxième lecture.

L’idée, c’est qu’après avoir fait ce survol, et donc d’avoir eu une vue globale du texte, vous vous orienterez bien plus efficacement au second passage. Et donc, ce survol aura pour effet d'améliorer votre compréhension.

C’est dans la phase de survol que vous allez déterminer rapidement quelles sont les aspérités du texte dont on a parlé plus haut. Vous n’allez pas lire ces éléments tout de suite, mais vous allez juste les garder dans un coin de votre esprit pour y revenir plus tard.

Le repérage

La lecture de repérage est également une technique de lecture sélective, comme la lecture d’écrémage que nous venons de voir.

Avec le repérage, il ne s’agit plus de parcourir tout un texte en le suivant de l’oeil, mais d’approfondir un seul point, tout en sautant le reste.

On aborde donc le texte en sachant à l’avance ce qu’on veut y trouver. On cherche une information spéciale, et aucune autre.

Il s'agit à vrai dire d'une méthode de type exploratoire, qui consiste à sauter rapidement par-dessus tout ce qui est accessoire, au moyen d'un balayage soit vertical, soit diagonal.

Le repérage est bien entendu une technique qui, pour être efficace, exige une grande agilité visuelle. Il force l'œil à opérer de multiples et rapides déplacements, souvent même à l'intérieur d'un espace très restreint.

C’est le principe qu’on applique lorsqu’on recherche un mot dans le dictionnaire, par exemple. Mais la technique peut s’appliquer dans toutes les situations.

On doit l’utiliser chaque fois qu’une question limitée se pose, donc la réponse est contenue dans un texte plus vaste.

La réponse en question peut se trouver en un seul endroit, ou bien être dispersée en plusieurs fragments qu’il faudra reconstituer.

La technique du repérage implique de bien savoir ce que vous cherchez, et de ne surtout pas vous lancer avec une idée vague.

Vous pouvez vous aider de la table des matières d’un livre comme bon point de départ pour cette technique. C’est d’autant mieux que la table des matières est détaillée.

L’index en fin d’ouvrage permet également de retrouver les noms et les mots les plus importants du livre.

Une formule qui marche

Donc en résumé, la lecture sélective comprend essentiellement 3 techniques: le survol, l’écrémage, et le repérage.

Si vous savez ce que vous cherchez, vous allez utiliser la technique du repérage, en balayant le texte rapidement jusqu’à arriver sur la page ou le paragraphe qui vous intéresse.

Si vous ne cherchez pas une information en particulier, alors vous allez d’abord effectuer un survol du livre, et prendre note mentalement de sa structure et des aspérités qu’il contient. Vous allez ensuite vous concentrer sur la lecture de ces  aspérités, et sur les phrases-clés. Vous trouverez ces phrases-clés parce-que l’auteur les a mises en évidence, ou sinon dans l’introduction et la/les conclusions(s).

Comme toujours, il faut pratiquer un peu pour se faire la main.

Commencez par télécharger l’antisèche, et gardez-là sous la main.

Je télécharge l'antisèche Lecture Sélective !

Et la prochaine fois que vous devez lire et assimiler rapidement un livre, appliquez les techniques que vous venez d'apprendre. Ensuite, partagez vos progrès en commentaire, c’est toujours motivant à lire :)

Partagez

Partagez cet article, parce-qu'il pourra être utile à d'autres !


Commentaires


    Lire 1 livre en 1 heure ?

    Les techniques de lecture rapide vous permettent de lire et assimiler un livre en une heure. On ne vous les a pas apprises à l'école, mais si vous avez des examens ou un concours à préparer, ou une immense pile de livres dont vous voulez venir à bout, ces techniques sont exactement ce qu'il vous faut. Ce site présente, test et compare les techniques de lecture rapide.

    Devenez membre gratuitement

    Vous aussi rejoignez les 5448 autres membres actifs du Blog Lecture Rapide pour accédez gratuitement aux outils surpuissants qui vont vous aider à transformer votre vie. Cliquez sur le bouton:

    Je m'inscris !

    Faites coucou sur Facebook




    Mes articles les plus lus

    1. Technique scientifique de lecture rapide: +386% en 20 minutes
    2. Comment lire un livre: temps minimum, efficacité maximum
    3. Subvocalisation: 11 trucs pour en finir définitivement avec cette tare
    4. Comment je lis et assimile un livre pour la vie
    5. Apprendre plus vite avec la méthode Feynman