Voici comment
Lire
(et assimiler) plus vite

Technique scientifique de lecture rapide: +386% en 20 minutes

Technique scientifique de lecture rapide

Que pourriez-vous accomplir de plus dans votre vie si vous lisiez 3 ou 4 fois plus vite ?

La question m’obsède. Donc, je continue mes recherches sur les techniques de lecture rapide pour vous les présenter sur ce blog.

Voici une technique redoutable (et parait-il infaillible) adaptée d’une description que j’ai trouvée sur un blog américain.

Je viens de la tester. Et elle fonctionne. Après seulement quelques minutes d’entraînement. À mon sens, c’est sans doute la meilleure technique pour qui souhaite progresser rapidement. Si vous ne devez apprendre qu’une seule technique de lecture rapide sur ce blog, choisissez celle-là.

Alors en quoi consiste-t-elle, cette méthode? Eh bien en substance, elle consiste à postuler qu’améliorer votre vitesse de lecture reviendrait à améliorer d’abord le contrôle moteur de vos yeux. Point barre.

Le projet PX

Le projet PX est une expérience cognitive d’une durée de 3 heures menée en 1998 sur un groupe de 32 étudiants de la prestigieuse université de Princeton, aux États-Unis. Cette expérience leur a permis d’améliorer leur vitesse de lecture de 386% en moyenne.

Le projet a été mené sur des personnes de 5 langues maternelles différentes, et même des personnes souffrant de dyslexies ont pu atteindre des vitesses de l’ordre de 3000 mots par minutes, soit 10 pages par minute. Une page toutes les 6 secondes. Rappelons, à titre de comparaison, que la vitesse de lecture moyenne de personnes non entraînées aux techniques de lecture rapide est de 200-300 mots/minute (1/2 à 1 page par minute), et que seule 1% de la population lit à plus de 400 mots/minute.

Or, lorsqu’on comprend les principes de base du système visuel humain, on peut en éliminer les inefficacités et accroître la vitesse de lecture tout en améliorant la mémorisation.

Pour appliquer la méthode de lecture rapide exposée dans cet article et en constater les résultats, vous aurez besoin:
– d’un livre de 200 pages environ, et qui peut rester ouvert à plat devant vous
– d’un stylo ou crayon
– d’un chronomètre
– d’une vingtaine de minutes sans être dérangé

Commençons par quelques définitions et distinctions spécifiques à la lecture.

1. Vous devez diminuer le nombre de fixations et leur durée par ligne afin d’améliorer votre vitesse de lecture

Vous ne lisez pas en ligne droite, mais plutôt par petits sauts. Chacun de ces sauts se termine par une fixation, c’est-à-dire par une « photographie » temporaire du texte que vous avez dans votre champ de vision à ce moment, et qui est de l’ordre de quelques centimètres. Chaque fixation dure entre 1/4 et 1/2 seconde chez une personne non entraînée. Pour vous en convaincre, fermez un oeil et placez un doigt sur cet oeil fermé. Avec l’autre oeil, suivez lentement une ligne droite devant vous. Vous sentirez les saccades et les périodes de fixation de l’oeil.

2. Vous devez diminuer les régressions et retours en arrière pour accroître votre vitesse de lecture

Les personnes non entraînées souffrent du phénomène appelé « régressions », c’est-à-dire relire, de manière consciente, ce qu’elles viennent de lire. Elles souffrent également du phénomène de « retour en arrière », qui consiste dans ce cas à revenir en arrière, mais de manière inconsciente via un mauvais placement de la fixation de l’oeil. Ces 2 phénomènes comptent pour 30% du temps total de lecture.

Vous devez vous entraîner à élargir votre vision périphérique horizontale et le nombre de mots enregistrés à chaque fixation

Les personnes non entraînées ont tendance à ne pas se servir de leur vision périphérique lors de la lecture. Dès lors, ils se privent de la capacité de visualiser en une seule fixation 50% de mots en plus.

Le protocole

Vous allez apprendre:
– la technique
– à appliquer la technique de manière rapide à l’aide d’un entraînement
– à lire pour comprendre

Ces points sont à considérer de manière séparée, c’est très important. Vous apprendrez d’abord à lire très vite, sans vous soucier de la compréhension. Ensuite, une fois la technique acquise, vous vous soucierez d’apprendre à l’appliquer pour la compréhension du texte.

D’une manière générale, il vous faudra vous entraîner au triple de la vitesse de lecture ultime que vous souhaitez atteindre. Donc, si vous lisez actuellement à 250 mots/minute, et que votre objectif est d’arriver à lire à 500 mots/minute, vous allez devoir vous entraîner à 1500 mots par minute, c’est-à-dire 5 pages par minute, soit une page toutes les 12 secondes. Ces chiffres m’ont un peu donné le vertige la première fois que je les ai lus, mais il faut faire confiance à la méthode.

Nous allons couvrir les 2 techniques principales dans la suite de cet article:
– guides visuels (afin d’éliminer les fixations, régressions et retours en arrière dont on parlait plus haut)
– extension de la zone de perception (élargissement de la vision périphérique)

Premièrement: déterminer le point de référence

Pour connaître votre vitesse de lecture actuelle, munissez-vous d’un livre qui peut tenir ouvert devant vous. Comptez le nombre de mots sur 5 lignes de texte. Divisez ce nombre par 5. Vous obtenez le nombre moyen de mots par ligne.

Exemple: si vous comptez un total de 62 mots sur 5 lignes, cela vous fait une moyenne de 62/5 = 12 mots par ligne.

Ensuite, comptez le nombre de lignes de texte sur 5 pages du livre, et divisez ce nombre par 5. Ceci vous donne le nombre moyen de lignes par page. Multipliez-le par le nombre moyen de mots par ligne que vous avez calculé plus haut, et cela vous donnera le nombre moyen de mots par page.

Exemple: 154 lignes sur 5 pages = 31 lignes par page, à multiplier par 12 mots par ligne ce qui donne 372 mots par page.

Ensuite, faites une marque sur la première ligne, après avoir enclenché votre chronomètre, commencez à lire pendant exactement une minute. N’essayez pas de lire plus vite qu’à votre habitude, et lisez en vous concentrant sur la compréhension du texte.

Après exactement 1 minute, comptez le nombre de lignes que vous avez lues, et multipliez-les par le nombre moyen de mots par ligne que vous avez calculé plus haut. Ceci vous donne votre vitesse de lecture actuelle, en mots par minute.

Deuxièmement, utilisation d’un guide visuel

Les régressions, retours en arrière, et durées de chaque fixation peuvent être diminués en utilisant un guide visuel. Lorsque, plus haut, vous avez compté les mots et les lignes dans votre livre, avez-vous utilisé un doigt ou un stylo? Si vous l’avez fait, c’était pour vous aider à guider vos yeux et leurs fixations pour le comptage. Le comptage fut ainsi plus précis et plus efficace. Ce guide visuel que vous avez utilisé peut être utilisé de manière similaire pour accroître votre vitesse de lecture.

Je vous conseille d’utiliser par exemple un stylo. Tenez le stylo (dont le capuchon est mis) dans la main droite (ou la gauche si vous êtes gaucher), et « soulignez » chaque ligne en gardant vos yeux juste au-dessus de la pointe du stylo. Le stylo sert ainsi à guide vos yeux, mais aussi à conserver une vitesse à peu près constante tout en diminuant la durée des fixations. À noter que vous pouvez tenir le stylo de la même manière que vous le tiendriez pour écrire, mais je vous conseil plutôt de le tenir sous votre main, à plat sur la page.

1. Technique (2 minutes)

Entraînez-vous à utiliser le stylo comme guide visuel. « Soulignez » chaque phrase, en vous concentrant sur le dessus de la pointe du stylo. Ne faites aucun effort pour essayer de comprendre le texte. Efforcez-vous de ne pas prendre plus d’une seconde par ligne. Essayez même d’accroître votre vitesse à chaque nouvelle page.

2. Vitesse (3 minutes)

Maintenant, appliquez cette même technique, mais en vous efforçant de ne pas prendre plus d’une demi-seconde par ligne. Donc, lisez 2 lignes par secondes. Il est probable que vous ne comprendrez à peu près rien à ce que vous lisez, et c’est normal. Continuez néanmoins à appliquer la technique à cette vitesse. Vous êtes en train de conditionner vos réflexes perceptuels. Ne diminuez surtout pas votre vitesse. Continuez à lire au rythme de 1 ligne toutes les demi-secondes pendant 3 minutes. Concentrez-vous sur le dessus de la pointe du stylo, et sur la vitesse. Concentrez-vous sur l’exercice, et ne pensez pas à autre chose.

Troisièmement: expansion de perception

Si vous vous concentrez sur le centre de votre écran d’ordinateur ou de votre tablette, vous restez capable de percevoir les bords de l’écran. Un entraînement pour améliorer la vision périphérique permet d’améliorer de 300% la vitesse de lecture. Les lecteurs non entraînés gaspillent jusqu’à la moitié de leur vision périphérique en lisant une ligne du premier au dernier mot, passant ainsi 20 à 50% à « lire » en vision périphérique les marges vides du livre.

Prenons à titre d’exemple la phrase suivante:

« Il était une fois un étudiant qui adorait lire au lit. »

Si vous étiez capable de commencer la lecture au mot « fois » et de finir la ligne au mot « adorait », vous élimineriez 6 des 11 mots, vous permettant de doubler votre vitesse de lecture. Or, il se trouve que ceci est simple à faire avec de l’entraînement et l’utilisation d’un guide visuel.

1. Technique (1 minute)

Utilisez le stylo pour vous guider à la vitesse de 1 ligne par seconde. Commencez chaque ligne au second mot, et terminez la ligne à l’avant-dernier mot. Ne vous préoccupez pas de comprendre ce que vous lisez. Continuez à lire à la vitesse d’au moins 1 ligne par seconde, et efforcez-vous d’accroître votre vitesse à chaque page.

2. Technique (1 minute)

Toujours à l’aide du stylo pour vous guider, efforcez-vous de lire à la vitesse de 1 ligne par seconde. Mais cette fois, vous allez commencer chaque ligne au troisième mot, et la terminer au troisième mot avant la fin.

3. Vitesse (3 minutes)

Commencez chaque ligne au moins au troisième mot (plus loin si vous le pouvez), et terminez-la au moins au troisième mot en partant de la fin (au mieux si vous le pouvez). Répétez la technique, apprise, mais cette fois en lisant une ligne toutes les demi-secondes (donc 2 lignes par seconde).

Il est probable que vous ne comprendrez pas grand-chose à ce que vous lirez de la sorte. Continuez néanmoins à appliquer la technique à cette vitesse. Vous êtes en train de conditionner vos réflexes perceptuels. Ne diminuez surtout pas votre vitesse. Continuez à lire au rythme de 1 ligne toutes les demi-secondes pendant 3 minutes. Concentrez-vous sur le dessus de la pointe du stylo, et sur la vitesse. Concentrez-vous sur l’exercice, et ne pensez pas à autre chose

Quatrièmement: calculez votre nouvelle vitesse de lecture

Marquez une ligne dans votre livre, et lisez pendant exactement une minute. Lisez aussi vite que vous le pouvez tout en restant capable de comprendre ce que vous lisez.

Multipliez le nombre de lignes que vous avez lues par le nombre moyen de mots par ligne que vous aviez calculé plus haut. Ceci vous donne votre nouveau score de vitesse de lecture, en mots par minute. Chacune des personnes ayant participé à cette expérience a pu augmenter significativement sa vitesse de lecture au second test, donc nul doute que c’est également votre cas.

Vous pouvez répéter l’expérience plusieurs fois, à plusieurs jours d’intervalle, et vous constaterez que vous allez progressivement augmenter votre vitesse de lecture.

Cette méthode de lecture rapide me semble simple dans son principe. Elle est par contre difficile à suivre pour les parfaits débutants. Il n’est en effet pas très naturel de parcourir les lignes à la vitesse d’une demi-seconde par ligne. Mais ceci a pour but de conditionner vos réflexes à une vitesse de lecture élevée. Dès lors, lorsque vous lisez ensuite pour comprendre, vous vous apercevez que votre vitesse réelle (donc celle à laquelle vous comprenez parfaitement le texte) a significativement augmenté. C’est presque miraculeux!

C’est en tous cas une technique que je vais m’efforcer de continuer à pratiquer dans les prochains mois.

Et vous ?

Si vous avez pris les 20 minutes nécessaires à la réalisation de l’expérience (et je vous conseille chaudement de le faire), avez vous constaté une amélioration dans votre vitesse de lecture ? De combien ? Avez-vous trouvé la technique difficile à mettre en oeuvre? Dites-moi tout ci-dessous en commentaire de cet article!

Téléchargez cet article en PDF

Cet article étant long et dense, sachez que vous pouvez le télécharger au format PDF pour le stocker chez vous et le partager avec vos amis à votre guise. Il vous suffit de cliquer sur le bouton ci-dessous:

Je télécharge la méthode scientifique !

Partagez

Partagez cet article, parce-qu'il pourra être utile à d'autres !


Commentaires


    Lire 1 livre en 1 heure ?

    Les techniques de lecture rapide vous permettent de lire et assimiler un livre en une heure. On ne vous les a pas apprises à l'école, mais si vous avez des examens ou un concours à préparer, ou une immense pile de livres dont vous voulez venir à bout, ces techniques sont exactement ce qu'il vous faut. Ce site présente, test et compare les techniques de lecture rapide.

    Devenez membre gratuitement

    Vous aussi rejoignez les 2526 autres membres actifs du Blog Lecture Rapide pour accédez gratuitement aux outils surpuissants qui vont vous aider à transformer votre vie. Cliquez sur le bouton:

    Je m'inscris !

    Faites coucou sur Facebook




    Mes articles les plus lus

    1. Technique scientifique de lecture rapide: +386% en 20 minutes
    2. Un outil pour mesurer votre vitesse de lecture
    3. Comment lire un livre: temps minimum, efficacité maximum
    4. Subvocalisation: 11 trucs pour en finir définitivement avec cette tare
    5. Apprendre plus vite avec la méthode Feynman